(Vidéo) « Non à l’Eurovision en Israël » : Des militants sur le plateau de France 2

Des militants de la Campagne BDS France à Paris sont intervenues au début du direct de l’émission de France 2 ce samedi soir, destinée à sélectionner l’artiste qui représentera la France lors du célèbre concours de chant qui est programmé cette année à Tel Aviv.




Les militants sont montés sur la scène brandissant brandissant des affiches « Non à l’Eurovision 2019 en Israël », « Pas d’Eurovision pour l’apartheid israélien ! », « Ne chantez pas pour l’apartheid israélien », « Solidarité avec le peuple palestinien ! », « Free Palestine ! BDS ! », « Boycott Israël Apartheid », après que la chanteuse Netta Barzilai a fini de chanter sa chanson.





L’organisation du concours dans l’État d’apartheid israélien avait déjà suscité des appels au boycott, notamment pour signifier un soutien envers le peuple palestinien.

BDS exhorte la direction du groupe de télévision publique France Télévisions en tant que diffuseur et membre de l’Union Européenne de Radio-télévision à ne pas diffuser le concours et à déplacer son organisation dans un autre pays.

Cette action s’intègre dans la campagne internationale initiée par les artistes et journalistes palestiniens ainsi que l’organisation palestinienne PACBI (Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel), qui appellent au boycott de l’Eurovision 2019 s’il est organisé par Israël. Cette initiative est soutenue par plus de 140 artistes internationaux parmi lesquels le dessinateur français Tardi, le réalisateur Alain Guiraudie, le bassiste de Pink Floyd Roger Waters, ou le réalisateur britannique Ken Loach. De nombreuses mobilisations ont lieu en Europe et dans plusieurs villes de France.

Selon les médias français, aucune poursuite ne sera engagée à leur égard. Toutefois, France 2 s’est fendu d’un communiqué rappelant les valeurs de l’émission. « L’Eurovision est avant tout un divertissement d’une ampleur internationale unique et ouvert à une très grande diversité artistique. La musique, qui n’a pas de frontière, en est son essence, avec pour ambition universelle le dialogue entre les peuples, l’ouverture et le vivre-ensemble », a expliqué la chaîne publique.




>> À lire aussi: