Rabat : un imam suspendu pour un prêche sur le nouvel an

L’imam de la mosquée Echouhada à Rabat vient de faire l’objet d’une mesure de suspension et d’interdiction de prêche de la part du ministère des Habous et des Affaires islamiques.




Après 40 années passées à prêcher à la mosquée Echouhada de Rabat, l’imam Mohammed El Omrani a été suspendu pour son prêche du vendredi 28 décembre concernant le nouvel an du calendrier grégorien. Le fquih a expliqué qu’ »un bon musulman ne doit pas fêter le nouvel an car il s’agit d’une fête chrétienne », affirmant que c’est « haram ».

Dans une lettre adressée au ministère, l’imam a défendu sa position en se basant sur des hadiths du Prophète et des avis d’illustres penseurs islamiques.

Cependant, pour le ministère, le prêche d’El Omrani ne « respecte pas les principes de tolérance et de fraternité ».




 
>> À lire aussi: