Maroc: 3.830 personnes SDF, dont 241 enfants… des chiffres loin de la réalité

Il y aurait, au Maroc, 3.830 personnes sans domicile fixe, dont 241 enfants. Et, pour le journal Al Akhbar, les chiffres avancés par Bassima Hakkaoui sont loin de la réalité.




Le nombre des sans-abris, au Maroc, est de 3.830 personnes, dont 241 enfants. Ces chiffres sont rapportés par la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Bassima Hakkaoui. Pour le quotidien Al Akhbar, ces chiffres sont loin de la réalité. «Il suffit au citoyen de faire un tour dans les rues de Casablanca pour y rencontrer des foules d’enfants sans abri dispersés dans les artères de la ville, aux feux rouges. Certains d’entre eux vendent des Kleenex, du chewing-gum ou font la manche pour affronter un destin inconnu, en silence, sous les yeux d’un gouvernement sans cœur», écrit le journal son édito du mercredi 16 janvier.

Le quotidien ajoute que nombre de pays avancés ont accordé à ce phénomène toute son importance et l’ont affronté avec fermeté, au point d’interdire, dans leur Constitution, la vie dans les rues. Ils ont instauré des plans d’action pour lutter contre le phénomène et ont même prévu des peines d’emprisonnement pour ceux qui refusent d’aller dans les centres sociaux.

«Nous sommes à des années-lumière de ces solutions drastiques qui offrent les infrastructures nécessaires, avant de décréter des lois répressives», souligne encore le journal.

Les différents gouvernements multiplient les annonces en l’absence de réelles stratégies visant à offrir aux enfants et aux familles sans abri un environnement qui les protège de toute forme d’exploitation et de violence.

Or, pour qu’une stratégie, quelle qu’elle soit, puisse aboutir, il faut qu’elle soit basée sur des données fiables et l’établissement d’une carte des sans-abris. Il faut surtout, souligne le quotidien, que le dossier de la protection des enfants des rues soit une priorité pour le gouvernement et le Parlement.




À lire aussi: