Les terroristes d’imlil avaient comme projet d’assassiner André Azoulay

L’enquête qui a été menée par le BCIJ (le Bureau central d’investigation judiciaire) suite à l’assassinat de 2 ressortissantes scandinaves dans la région d’Imlil commence à révéler des secrets dont les détails font froid dans le dos.




La cellule terroriste, dont font partie aussi un imam et un ex-militaire, projetait de mener toute une série d’attentats contre des touristes, contre des églises, contre des mausolées juifs, contre des festivals et contre des personnalités, a rapporté le magazine Jeune Afrique. Parmi les personnalités visées figure André Azoulay, le conseiller de SM le Roi Mohammed VI dont la propriété à Marrakech devait être brûlée.

Il est aussi question de Mohamed Ben Abderrahmane El Maghraoui, un salafiste qualifié de «modéré serviteur des mécréants»; il devait être décapité. Kevin Zoller-Guervos, l’Espagnol d’origine suisse, s’était spécialisé dans le recrutement de migrants subsahariens pour la «cause» et les entraînements paramilitaires au sein de clubs de paintball, a précisé la même source.




À lire aussi: