Grande Mosquée de Paris: exposition sur les soldats musulmans morts pour la France

Une exposition sur les soldats musulmans morts pour la France est montée actuellement à la Grande Mosquée de Paris, l’occasion de «mettre en lumière un pan méconnu de l’histoire militaire française».




Organisée à l’initiative de l’aumônerie musulmane aux armées relevant du Ministère des Armées, l’exposition « Soldats de France : l’engagement des soldats musulmans de 1802 à 1962 », retrace deux siècles d’engagement des soldats musulmans dans l’histoire militaire française.

Elle a été inaugurée jeudi dernier en présence de la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq et de responsables de la Grande Mosquée de Paris.

Dans une allocution de circonstance, la secrétaire d’Etat française a tenu à rendre hommage aux soldats musulmans qui, « depuis deux siècles, ne cessent de pourvoir les rangs de l’armée française ».

« Mamelouks de la Garde impériale, spahis de la Grande Guerre, tirailleurs et goumiers de la Seconde Guerre mondiale, harkis de la guerre d’Algérie: en deux siècles, ce sont des milliers de soldats de religion et de culture musulmane qui ont servi les armes de la France. Une histoire souvent méconnue que l’aumônerie musulmane aux armées a voulu mettre en avant à travers cette exposition », souligne le ministère français des Armées dans un communiqué.

Produite par l’Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense dont le fonds iconographique unique a fourni la grande majorité des documents exposés, l’exposition est également enrichie d’archives et d’œuvres exceptionnelles du Service historique de la Défense, du musée des troupes de Marine et du musée de La Contemporaine, ainsi que de fonds privés, explique la même source.

L’exposition itinérante sera présentée dans les lycées, particulièrement militaires et ceux placés en zone d’éducation prioritaire.




À lire aussi: