France: une erreur de la police espagnole envoie un Marocain en prison pendant 9 mois

Un innocent en prison. Une erreur de la police espagnole a entraîné en France l’interpellation et le placement en détention d’un Marocain pendant 9 mois à qui l’on reprochait des liens avec les auteurs des attaques terroristes de Barcelone et Cambrils.




Mohamed Boumansour avait été interpellé en février 2018 par un impressionnant dispositif policier de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) chez lui sous les yeux de ses enfants, rapporte la chaîne France 3 qui cite vozpopuli.com.

Tout est parti d’une conversation Facebook dans laquelle les auteurs de l’attaque de Cambrils évoquent un certain « Moha Crex ». La police catalane s’est ensuite appuyée sur un numéro de téléphone qui a servi, affirment les enquêteurs, à réserver une chambre d’hôtel près des lieux des attaques, quelques jours avant les attentats. Ce numéro appartiendrait au Marocain.

Le mois dernier (18 décembre), la police catalane reconnaît son erreur et fait savoir à la justice française que « Mohamed Boumansour n’avait en fait jamais utilisé cette ligne ». L’homme âgé aujourd’hui de 32 ans est libéré deux jours plus tard, soit le 20 décembre. Malgré cette libération, il reste mis en examen et a pour interdiction de se mettre en contact avec des personnes installées dans le Tarn.

« M.Boumansour a toujours clamé son innocence, explique l’un de ses avocats, Moad Nefati. Il remercie le juge d’instruction français saisi du dossier car il a pu faire la part des choses entre informations erronées transmises par les autorités espagnoles et ses propres déclarations qui ont pu être vérifiées. »




À lire aussi: