Polémique : Vers la fin des « tests de virginité » au Maroc ?

Plusieurs médecins (privé et public) ne feront plus de test de virginité. Ces derniers estiment que le certificat demandé aux jeunes filles avant le mariage est « insultant » pour ces dernières.





La polémique du certificat de virginité au Maroc est relancée. L’Organisation mondiale de la santé, le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies et ONU Femmes avait lancer un appel aux gouvernements de plusieurs pays, dont le Maroc pour mettre fin à cette pratique.

Selon, le quotidien arabophone Assabah, aujourd’hui se sont plusieurs médecins qui ont décidé de ne plus délivrer ce certificat.

Ces derniers estiment qu’il est impossible via un « test de prouver qu’une femme a eu ou non un rapport sexuel en examinant simplement son hymen ». Notamment avec, entre autres, la vulgarisation de l’hyménoplastie, opération de reconstruction de l’hymen qui est très dangereuse pour les femmes (risque d’hémorragie et d’inflammation au niveau de l’organe sexuel).

Cependant, la position de ces médecins ne concerne pas, les cas d’expertises demandées par la justice et tout ce qui relève de la médecine légale.




>> À lire aussi: