Gazoduc Maroc-Nigéria : lancement de la 1ère phase

Le britannique Penspen, fournisseur mondial de services d’ingénierie et de gestion de projets pour le secteur de l’énergie, vient d’annoncer la signature d’un contrat avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym) et la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).




Ce contrat porte sur l’exécution de la première phase du projet Feed (ingénierie de détail) d’environ 5.700 km du gazoduc Nigeria-Maroc, annonce un communiqué.

Cette première phase consiste en un examen détaillé des résultats de l’étude de faisabilité et en une évaluation approfondie de l’étude de la demande et de l’offre de gaz.

La conception du système de pipeline, en plus d’une évaluation d’impact environnemental et social, seront ensuite réalisées dans le but d’optimiser le tracé du pipeline proposé et les aspects économiques du projet.

Penspen portera également son assistance dans la commercialisation et la promotion du projet de gazoduc auprès des parties prenantes potentielles.

Et à la fin de l’étude, les deux parties pourront avoir une idée sur la prochaine phase d’ingénierie avant-projet avant une possible décision finale d’investissement.

>> A lire aussi: