Casablanca: des écoles construites avec des matériaux cancérigènes

L’académie régionale d’éducation et de formation de la région de Casablanca-Settat a entamé la démolition de plusieurs écoles construites avec des matériaux cancérigènes.




Des centaines d’établissements scolaires à Casablanca sont construits à partir de matériaux cancérigènes. C’est ce que nous apprend le quotidien arabophone Assabah. À en croire le journal, plus de 353 salles dans des écoles et des universités de la région de Casablanca-Settat ont été démolies, en raison de l’utilisation de la laine de roche dans leur construction. Cette matière, issue du basalte, est utilisée comme isolant thermique. Elle résiste également au feu et ne contribue pas à son extension. Cependant, elle constitue un réel risque pour l’humain.

Assabah nous explique que la laine de roche est considérée comme un agent chimique dangereux qui présente un risque pour la santé des personnes qui s’y exposent. Aussi, l’académie régionale d’éducation et de formation de la région de Casablanca-Settat compte démolir plus de 477 salles durant l’année 2019.

Selon la source contactée par le quotidien casablancais, le ministère de l’Education a procédé au contrôle de tous les établissements scolaires et dressé la liste des salles qui doivent être démolies. Une enveloppe budgétaire de 7 milliards et 360 millions de dirhams a été allouée pour financer la démolition et la reconstruction desdites salles.