Présentation prochaine du premier inventaire général du patrimoine culturel national

Le ministère de la Culture et de la Communication -département de la Culture-, présentera pour la première fois un inventaire général du patrimoine culturel national, préparé dans le cadre d’une vision stratégique visant à protéger et à valoriser le patrimoine culturel national et à l’intégrer dans le développement inclusif.




Dans un communiqué, le ministère annonce qu’il planche actuellement sur la révision des listes d’inventaire en mettant à profit le fond documentaire dont il dispose, mais aussi à travers la collecte des données de missions de terrain, dans la perspective de la mise en place d’un registre national de l’inventaire général du patrimoine culturel relatif aux sites archéologiques et aux monuments historiques sur plusieurs phases, à partir d’avril 2019.

Cette opération, la première du genre dans le secteur de la culture, vient combler un vide en l’absence d’un document juridique servant de base de données pour l’énumération des monuments et des preuves matérielles de valeur patrimoniale, stipulées par les dispositions des articles 5 et 8 du décret n°25.81.2 adopté le 22 octobre 1981 et portant application de la loi n° 80.22 relative à la préservation des bâtiments historiques, des paysages, des inscriptions gravées et des antiquités, selon la même source.

Le ministère précise que ce travail sera publié en douze parties, suivant le découpage administratif du Royaume, faisant savoir que chaque région aura son inventaire général et que la région Rabat-Salé-Kénitra sera la première à publier son registre.

Ces registres constitueront une référence devant contribuer à la gestion territoriale des régions et communes, tout en facilitant la prise de décision concernant la réalisation de projets et d’infrastructures, outre la mise du patrimoine culturel matériel au service du développement, conclut le communiqué.




À lire aussi: