Immobilier : Les Marocains principaux acquéreurs en Espagne

Le dernier rapport du ministère de l’habitat espagnol sur l’achat de l’immobilier a classé les Marocains en pôle position des acheteurs hors Union européenne. 




En dix ans, le nombre de maisons achetées par des Marocains sur la péninsule ibérique a connu une hausse de 72%, passant de 3.203 unités vendues en 2007 à 5.500 en 2017, selon les dernières données du Conseil général du notariat espagnol (Consejo general del notariado) dans un rapport sur l’achat de maisons par des étrangers.

De manière globale, l’achat de maisons par des citoyens étrangers en Espagne a doublé en dix ans, passant de 57.674 maisons vendues en décembre 2007 à plus de 100.000 fin 2017.

Ainsi, les régions privilégiées par les acheteurs étrangers au deuxième semestre 2017 étaient les Baléares (40,5%), les Canaries (37,6%), Valence (37,0%) et Murcie (28,4%), suivies de l’Andalousie (19,2%), la Catalogne (18,4%) et Madrid (12,2%).

Selon le quotidien Al Massae, le prix moyen du mètre carré des maisons achetées par nos compatriotes est en effet estimé à 725 euros, contre environ 2.000 euros pour les acheteurs suédois, américains, allemands, suisses et danois.

Cependant, souligne le quotidien, ce phénomène a alerté les services de l’Office des Changes qui vient de lancer une enquête pour s’assurer que ces acquisitions avaient été faites dans le respect de la réglementation en vigueur dans le domaine.

L’Office des Changes, affirme le journal, a décidé de renforcer la surveillance des transferts d’argent, surtout que des sommes considérables d’argent ont quitté le territoire national de plusieurs façons. Cet argent a servi pour l’achat de plusieurs biens immobiliers dans le sud de l’Espagne, profitant de la chute des prix de l’immobilier, notamment en Andalousie.




>> À lire aussi: