Une femme de ménage surveille des candidats à un concours de recrutement !

Une femme de ménage a usurpé l’identité d’une enseignante à Marrakech afin de surveiller les candidats d’un concours de recrutement d’enseignants contractuels.




Selon le quotidien arabophone Al Akhbar, une femme de ménage a été surprise alors qu’elle s’apprêtait à prendre part au concours de recrutement d’enseignants contractuels en qualité de surveillante.

La mise en cause qui exerce à l’école 11 janvier en tant que femme de ménage, s’est présentée au lycée Sidi Abderrahman de Marrakech. Cette dernière est entrée dans la salle d’examen avec deux autres membres du corps professoral et a distribué les feuilles de l’examen aux candidats. Au moment de l’écriture du rapport, les deux enseignants qui l’accompagnaient se sont rendu compte que ladite femme ne savait ni lire, ni écrire.

Devant le directeur de l’établissement, elle a avoué être femme de ménage de l’école 11 janvier et a affirmé qu’une institutrice chargée de surveiller le concours lui avait confié cette tâche. L’Académie régionale d’éducation et de formation aurait ouvert une enquête.