Le Premier ministre sud-coréen déterminé à étendre la coopération avec le Maroc

Le Premier ministre sud-coréen, Lee Nak-yeon, a réitéré jeudi à Rabat la détermination de son pays à intensifier la coopération avec le Maroc et à œuvrer pour l’étendre à de nouveaux domaines.




Au cours d’une entrevue avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, le responsable coréen a souligné que 37 investisseurs coréens devront examiner avec leurs homologues marocains les moyens de booster et diversifier l’investissement sud-coréen à l’occasion du Forum économique maroco-coréen tenu vendredi.

Il a par la même occasion exprimé son admiration pour la vision de SM le Roi Mohammed VI et les réformes d’envergure engagés sous la conduite du Souverain dans les domaines économique et social, affirmant que la Corée du Sud est en mesure de contribuer aux projets de développement initiés par le Royaume et que de multiplies opportunités s’offrent pour une coopération tripartite entre la Corée du Sud, le Maroc et les pays africains.

Rappelant que Séoul a ouvert au Maroc sa première ambassade en Afrique il y a 56 ans en tant que passerelle de la diplomatie coréenne vers le continent africain, M. Nak-yeon s’est félicité de la qualité de la coopération entre les institutions législatives des deux pays et des visites régulières entre les acteurs parlementaires. Il a à cet égard mis en avant l’importance de la tenue d’un forum économique et parlementaire maroco-coréen l’année prochaine.

Pour sa part, M. El Malki a mis en valeur les relations d’amitié solide entre les deux pays et la coopération fructueuse dans plusieurs domaines, tels que le développement humain, l’industrie, l’énergie et l’environnement.

Il a en outre mis l’accent sur les atouts indéniables dont dispose l’économie marocaine, rappelant que le Royaume a occupé cette année la troisième place en Afrique dans le classement Doing Business réalisé par la Banque mondiale et a signé des accords de libre échange avec plusieurs pays du monde. Dans ce contexte, il a qualifié le modèle de développement coréen d' »exemple réussi à suivre », notamment sur les volets relatifs à la valorisation du capital humain, à l’ouverture sur l’étranger et aux nouvelles technologies.

Le Premier ministre sud-coréen est en visite au Maroc à la tête d’une importante délégation d’institutionnels et d’Hommes d’affaires, au cours de laquelle il a eu des entretiens avec plusieurs responsables. Cette visite est marquée par la tenue du forum économique maroco-coréen, une occasion pour renforcer et élargir le partenariat entre les opérateurs économiques des deux pays.




>> À lire aussi: