(Vidéo) Affaire du bâtiment de police incendié à Imzouren : le verdict est tombé

Le verdict est tombé dans l’affaire du bâtiment de police incendié à Imzouren, lors des manifestations du Hirak au Rif. La Cour d’appel du tribunal d’El Hoceima a approuvé la décision du Tribunal de première instance condamnant l’individu à 20 ans de réclusion criminel.




Son dossier a été séparé des autres détenus du Hirak à Casablanca et a été jugé à Al Hoceima, nous apprends Al Akhbar.

L’homme est accusé d’avoir mis à feu la résidence des policiers, le 26 mars 2017 à Imzouren. Des dizaines de policiers ont été contraints de sauter par les fenêtres et le toit d’une maison à Imzouren, pour échapper aux flammes. 

Quatre voitures et un bus des forces publiques ainsi qu’une voiture privée ont été brûlés, ajoute la même source, précisant que ces actes ont causé également des dégâts matériels dans la résidence et dans un camion-citerne de la protection civile poursuit la même source. 

Le tribunal a jugé coupable l’accusé pour plusieurs crimes, dont le vol, l’incendie criminel et la détérioration des biens publics.






>> À lire aussi: