Un policier contraint d’user de son arme pour arrêter deux repris de justice

Un inspecteur principal exerçant à la brigade de recherches au commissariat de police de Mechrâa Belkiri, dans la région de Rabat-Salé-Kénitra près de la rivière de Sebou a été contraint de tirer deux balles de sommation de son arme de service.




Lors d’une intervention mercredi vers minuit pour l’arrestation de deux individus aux antécédents judiciarises pour vol, qui ont opposé une résistance farouche et mis en danger la sécurité d’éléments de police à l’aide d’une arme blanche, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Une patrouille de police était intervenue pour arrêter un suspect qui, sous l’emprise de la drogue, a semé le chaos sur la voie publique, mais a refusé d’obtempérer alors que son complice menaçait les éléments de police à l’aide d’une arme blanche, précise la DGSN dans un communiqué, faisant savoir qu’un fonctionnaire de police a été ainsi contraint de tirer deux coups de semonce, ce qui a permis de neutraliser le danger et d’interpeller l’un des prévenus.

Le mis en cause appréhendé a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, alors que les investigations et recherches se poursuivent pour l’arrestation de son complice qui a été identifié, conclut le communiqué.




>> À lire aussi: