Le Boeing 787-9 Dreamliner renforce la présence de la RAM à l’international

Le Boeing 787-9 Dreamliner, acquis récemment par la Royal Air Maroc (RAM), est le premier des quatre Boeing de même type commandés par la Compagnie nationale, qui y voit un moyen de renforcer sa présence à l’international.




En effet, cet appareil de nouvelle génération, que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé mercredi à l’occasion de la pose la première pierre d’un nouveau terminal à l’aéroport Rabat-Salé, vient s’ajouter aux cinq Boeing 787-8 déjà exploités par la RAM.

Grâce à ses performances, le nouvel avion permettra à la Royal Air Maroc, une des plus importantes compagnies aériennes sur le continent africain, de desservir de nouvelles destinations en vol direct, étoffant ainsi son réseau qui compte déjà plus de 90 destinations à travers le monde.

Plus long que le Boeing 787-8, le 787-9 peut transporter 302 passagers (soit 28 de plus par rapport au B787-8) sur une distance allant jusqu’à 14.140 kilomètres dans une configuration typique à deux classes.

Cette capacité additionnelle permettra à la RAM, qui devra à la mi-2020 intégrer officiellement « Oneworld », une alliance de transport aérien regroupant certaines des plus grandes compagnies du monde, engagées à fournir le meilleur niveau de service et de prestations aux voyageurs internationaux, d’élargir son champ d’action tout en optimisant la rentabilité de ses routes.

Le B787-9 Dreamliner est construit avec des matériaux composites, ce qui permet de diminuer sensiblement le poids de l’avion et occasionne de nombreuses économies, notamment en termes de consommation de carburant et d’émissions de carbone (jusqu’à moins 25%) par rapport aux autres avions long courrier.

Cet appareil à la pointe de la technologie symbolise ainsi une nouvelle ère pour le transport aérien au Maroc et ouvre de nouveaux horizons à la compagnie nationale dont l’image de marque et la présence mondiale ne cessent de se renforcer au fil des années.




À lire aussi: