Escroquerie: 2 policiers abusent de leur prétendue proximité avec une princesse

Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat, ont arrêté deux policiers pour leur implication dans une affaire d’usurpation d’identité et d’extorsion de fonds. 

Le quotidien arabophone Assabah rapporte que deux policiers ont été déférés, lundi 17 décembre, devant le Parquet général de Rabat. Ces derniers sont accusés d’escroquerie et d’arnaque dans le cadre d’une affaire de recrutement fictif aux rangs de la Sûreté nationale.




Le principal accusé qui aurait grandi près du palais royal de Rabat, « un fonctionnaire ayant grade d’officier principal, est soupçonné d’avoir arnaqué des candidats au concours d’accès aux cycles de la police en contrepartie de sommes d’argent, le tout au nom d’une princesse auprès de laquelle il avait été affecté », ajoute la même source.

Le mis en cause a été arrêté en flagrant délit. Ce dernier était en possession de copies de faux documents administratifs contenant des données erronées, relatives aux listes des candidats ayant passé le concours précise le quotidien.

Les premiers éléments de l’enquête ont permis d’interpeller un complice. Un brigadier, relevant du district de la Sûreté provinciale de Salé, suspecté d’avoir facilité l’exécution de ces actes criminels. Ce dernier a été placé en garde à vue en attendant qu’il soit déféré devant le Parquet général qui supervise l’enquête.

L’enquête se poursuit en vue de déterminer les tenants et les aboutissants ayant conduit à ces actes criminels et mettre la main sur d’éventuels autres complices conclut la même source.




>> À lire aussi: