France : Ivre, un Marocain fonce sur des gilets jaunes

Un Marocain de 34 ans a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire à six mois de prison avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans pour des faits de violences commis avec son véhicule.



   
Samedi, vers 23h15, un groupe de « gilets jaunes » occupe, comme les jours précédents, le rond-point du Brivet, entre le pont de Saint-Nazaire et les Chantiers de l’Atlantique, rapporte le journal Actu.fr. Un automobiliste s’arrête pour discuter avec les manifestants et explique les soutenir. Mais ceux-ci repoussent son aide car le conducteur paraît en état d’ébriété.

Accident évité de justesse
Vexé, fâché, le trentenaire remonte alors dans sa voiture et enclenche une marche arrière à toute vitesse en direction du rond-point. Les manifestants évitent l’accident de justesse. L’un d’entre eux a juste le temps de pousser une femme, qui se trouvait sur sa route. Le véhicule, lui, s’immobilise contre un obstacle. Il se serait emporté alors que des gilets jaunes tentaient de l’empêcher de reprendre le volant en état d’ébriété.

En effet récidiviste, il n’avait plus aucun point sur son permis de conduire.

L’homme, qui assure avoir entendu des insultes racistes à son encontre, avait 1,84 g d’alcool dans le sang au moment des faits. «Je n’ai pas voulu blesser les gens», a-t-il assuré à l’audience.



   
>> À lire aussi: