La France accorde une « grande importance » à ses relations avec le Maroc

La France accorde une « grande importance » à ses relations avec le Royaume du Maroc, un pays « ami, allié et partenaire stratégique » dans tous les domaines, ont souligné, lundi à Paris, des sources diplomatiques françaises.




« Les liens entre les deux pays sont extrêmement étroits et importants et les contacts sont réguliers et institutionnalisés à tous les niveaux », ont indiqué des sources du Quai d’Orsay à l’occasion d’une visite d’une délégation de journalistes marocains en France.

Paris et Rabat ont mis en place diverses instances pour instaurer un dialogue « riche et diversifié » et aller de l’avant dans leur coopération, ont affirmé les mêmes sources, notant que les mécanismes de coopération et de consultation bilatérales, établis depuis longtemps, ont permis de jeter les bases d’un « partenariat stratégique et solide qui s’inscrit dans la durée ».

La France et le Maroc affichent depuis toujours un « engagement global » sur toutes les questions intéressant le monde entier, plus particulièrement les problèmes liés au dérèglement climatique, au phénomène migratoire, à la résolution des conflits régionaux et internationaux et aux crises humanitaires, ont-elles précisé.




S’agissant de la coopération économique, les sources du ministère français des Affaires étrangères ont fait observer que le Maroc a développé ces dernières années des infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires de premier ordre, consolidant davantage les échanges commerciaux entre les deux pays, notamment à travers près de 900 entreprises françaises installées dans le Royaume.

Cette maturité des relations a permis au Maroc de consolider sa position en tant que partenaire économique historique de la France, ont-elles poursuivi, assurant que le Royaume est la destination privilégiée des investissements français.

Par la même occasion, elles ont également mis en avant les rapports humains et culturels unissant les deux pays avec une forte communauté marocaine en France, dont 37.000 étudiants.




À lire aussi: