Des chefs d’entreprise thaïlandais intéressés par les opportunités d’affaires avec le Maroc

Après un voyage de prospection au Maroc, une quarantaine d’hommes d’affaires thaïlandais de divers secteurs d’activité se sont réunis, mardi à Bangkok, pour s’informer sur les opportunités d’affaires au Maroc et envisager des pistes de coopération avec le secteur privé marocain dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant.




Organisée à la résidence de l’Ambassade du Maroc à Bangkok et co-présidée par l’Ambassadeur du Royaume, M. Abdelilah El Housni et le Secrétaire général permanent du ministère thaïlandais du commerce, Boonyarit Kalayanamit, la rencontre a été l’occasion de faire le bilan du voyage de prospection au Maroc effectué en septembre dernier et de briffer les opérateurs thaïlandais sur les opportunités d’affaires et les moyens de concrétiser leurs projets au Maroc.

Intervenant à cette occasion, M. El Housni a mis en avant les nombreux atouts et avantages compétitifs qu’offre le Royaume aux entreprises thaïlandaises, notamment sa position de plateforme stratégique à la croisée de deux continents, les multiples accords de libre-échange avec de grandes économies, le Statut avancé du Royaume avec l’Union Européenne, sa remarquable dynamique économique, son expertise et savoir-faire avéré dans plusieurs secteurs au niveau du continent africain.

Affirmant que le secteur privé est appelé à jouer le premier rôle dans le renforcement des relations économiques bilatérales et capitaliser ainsi sur l’excellence des relations politiques entre les deux pays, le diplomate a exprimé la mobilisation des services de l’Ambassade pour informer et accompagner les entrepreneurs thaïlandais désireux de concrétiser leurs projets d’affaires au Maroc.




Pour sa part, le Secrétaire général permanent du ministère thaïlandais du commerce s’est félicité de l’excellence des relations bilatérales et mis l’accent sur les nombreuses similitudes entre les deux pays, forts d’économies dynamiques entreprenantes et de remarquables positions stratégiques dotées d’une logistique performante offrant des portails d’accès aux marchés asiatique et africain.

M. Kalayanamit a exprimé, à cette occasion, son soutien à l’ouverture d’une représentation commerciale thaïlandaise à Casablanca pour stimuler les initiatives et les contacts entre les opérateurs privés des deux pays à même d’exploiter le potentiel d’affaires et de coopération. Il a également appelé à initier un dialogue bilatéral pour actualiser l’accord commercial entre la Thaïlande et le Maroc.

Sur proposition de l’Ambassade, les entrepreneurs thaïlandais ont décidé de s’organiser au sein d’un groupe de contact pour échanger et partager leurs expériences sur leurs projets d’affaires respectifs au Maroc.

Le Maroc, qui avait conclu en 2016 un Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) avec l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN), est également candidat pour l’obtention du Statut de « Sectoral Dialogue Partner » (SDP) auprès de l’ASEAN, dont la présidence sera assurée cette année par la Thaïlande.

L’ASEAN, constituée de 10 pays d’Asie du Sud-Est, représente un marché de 650 millions de consommateurs. Ce groupement régional est des plus dynamiques avec une croissance constante autour de 6%.




À lire aussi: