Le Maroc renforce son arsenal militaire

L’agence du Pentagone pour la coopération sécuritaire vient d’annoncer que Washington a validé une nouvelle transaction d’armement pour le compte des Forces armées royales. La valeur de cette transaction s’élève à un milliard 250 millions de dollars.




La coopération sécuritaire et militaire entre Washington et Rabat est incontestablement au beau fixe. En effet, la Maison Blanche vient de valider une transaction d’armement d’une valeur d’un milliard 250 millions de dollars au profit des Forces armées royales (FAR).

Selon le quotidien Akhbar Al Youm, qui rapporte cette information dans son édition du week-end du 1er et 2 décembre, l’annonce officielle de ce marché a été faite le mercredi 28 novembre par l’agence du Pentagone pour la coopération sécuritaire (Defense Security Cooperation Agency (DSCA)).

En vertu de cette transaction, les USA livreront au Maroc un nouveau lot de chars perfectionnés de type Abrams, réputés pour leur efficacité et leur haute performance combattive. Et de préciser que le prix de l’unité oscille autour de huit millions de dollars.

Après l’approbation du marché, soulignent les sources du quotidien, l’agence du Pentagone pour la coopération sécuritaire a fait savoir que ce lot d’armement sophistiqué permettra au royaume de renforcer et de moderniser son arsenal militaire et de perfectionner l’aptitude des deux armées marocaine et américaine à réaliser des actions communes.

Par ailleurs, ajoutent les sources du quotidien, la nouvelle transaction comprend également des équipements militaires, les technologies dont seront dotés les nouveaux chars Abrams ainsi que la formation et le transfert de l’expertise pour assurer la maintenance du matériel.

Le char Abrams, rappelle-t-on, est un engin blindé de combat principal de troisième génération qui s’harmonise avec les principaux équipements militaires des Forces armées royales. Il contribuera à l’interopérabilité entre les forces militaires du Maroc et des Etats-Unis d’Amérique.




À lire aussi: