Jerada : opération de régularisation foncière

Le gouverneur de la province de Jerada, Mabrouk Tabet, a présidé, jeudi, la cérémonie de remise d’un premier lot de titres fonciers au profit des bénéficiaires de l’Opération de régularisation foncière dans la ville de Jerada.



Cette opération a été lancée en 2014 en coordination avec les élus et l’ensemble des services concernés en vue de trouver une solution appropriée au problème du foncier dans la province, a rappelé M. Tabet dans une allocution de circonstance.

Un communiqué de la province indique que le gouverneur a souligné que cette opération a été inscrite dans la convention de partenariat relative à la mise à niveau de la commune de Jerada dans le cadre de la politique de la ville au titre de la période 2015-2018 et qui va permettre aux habitants de la ville de Jerada l’établissement des titres fonciers pour leurs logements, de même qu’elle va créer un climat propice à l’investissement.

Après une série de réunions au niveau de la province en présence de représentants des secteurs concernés, dont les Domaines de l’Etat, la Conservation foncière et la Commune de Jerada, a encore ajouté M. Tabet, il a été procédé à la mise en place d’un plan d’action pour la régularisation progressive de la situation du foncier, faisant savoir que ledit plan a été entamé par l’identification des quartiers sous-équipés, leur classification et la réalisation des études topographiques nécessaires pour les plans de mise à niveau.

De même, une tarification incitative et préférentielle a été retenue en prenant en compte notamment la situation sociale des bénéficiaires. Ainsi, la commission administrative d’expertise a fixé à 20 dh le mètre carré dans les quartiers précaires, et à 25 dh dans les quartiers moyens.

Et pour faciliter les procédures administratives et éviter le déplacement des bénéficiaires entre les différents services concernés par cette opération, un guichet unique a été créé au niveau de la ville de Jerada, a expliqué le gouverneur.

Les efforts déployés par les différents intervenants ont permis la création, dans un premier temps, de plus de 600 titres fonciers dans les quartiers « Zitoune », « El Jadida » et « Saâda 2 ».

La cérémonie a été marquée aussi par un exposé du chef de la division de l’urbanisme et de l’environnement à la province retraçant les différentes étapes de l’opération de régularisation foncière qui a ciblé les habitations situées dans 33 quartiers sous-équipés de la ville de Jerada et construites sur des terrains relevant soit du domaine privé de l’Etat ou du domaine privé de la commune.

D’après le communiqué, le premier vice-président de la commune de Jerada a mis en avant l’importance que revêt la régularisation foncière à Jerada aussi bien pour les habitants que pour le développement économique de la ville.