Espagne : Une Marocaine de 17 ans échappe de peu à un mariage forcé

La police espagnole a arrêté un père de famille marocain qui souhaitait marier sa fille de 17 ans à un Marocain, âgé de 37 ans, résidant au Maroc.




Le 20min.es rapporte que la jeune fille originaire d’Alicante qui était maltraitée par son père et son frère, ne pouvait plus se rendre à l’école depuis un certain temps et ne pouvait plus sortir de chez elle seule. Pour assister à ses examens de fin d’année, son établissement scolaire a dû plaider à plusieurs reprises auprès de sa famille pour qu’elle puisse venir.

L’adolescente a avoué aux autorités espagnoles avoir subi des mauvais traitements depuis le début de son adolescence et des pressions, notamment au sujet de ses vêtements. Ses parents “l’avaient forcée à porter le voile” afin de l’envoyer au Maroc pour épouser le Marocain de 37 ans, selon la même source.

La jeune fille devait déménager  au Maroc une fois le mariage conclu. Après l’annonce de son mariage forcé, l’adolescente a tenté de se suicider en mars dernier, a-t-elle également confié aux autorités. Après cette tentative, ses parents l’ont emmenée au Maroc pour rencontrer son futur mari.

En plus du mariage forcé, elle subissait également des violences de la part de son frère aîné, âgé de 29 ans, parce qu’elle n’acceptait pas les obligations familiales.

La jeune fille qui est née et à grandi en Espagne, elle souhaite simplement continuer ses études et rester dans le pays qui l’a vu grandir.

Des proches de la jeune fille ont alerté la police qui a mené une opération d’urgence pour empêcher le père d’envoyer sa fille au Maroc.

Le père et le frère de la victime ont été arrêtés et devront répondre de leurs actes devant la justice.




>> À lire aussi: