Casablanca : jugé pour avoir tué son dealer

Un homme est jugé devant la chambre criminelle près de la Cour d’appel de Casablanca pour le meurtre de son dealer. La victime a été tuée d’un coup de pierre.




Devant les trois magistrats de la Cour, le mis en cause, Saïd, âgé de vingt-huit ans, reconnaît les faits,  avoir asséné un coup de pierre à son dealer, mais il a assuré qu’il ne voulait pas le tuer. Sur un ton ironique, l’accusé a expliqué que « c’est son destin ! » et c’est ce même destin qu’il l’a choisi pour être le meurtrier.

Les faits se sont déroulés à Sidi Othmane, un quartier de Casablanca. Connu pour son mauvais caractère, Chouaïb, un jeune dealer de haschich, âgé de 22 ans a repoussé Saïd, un habitué venu chercher sa dose. Le dealer lui a demandé d’aller voir ailleurs. Ignorant pourquoi il l’a traité de cette façon, il a commencé à le supplier. Mais celui-ci a réitéré son refus tout en devenant menaçant. Il l’a poussé fortement et lui a demandé de ne plus s’approcher de chez lui.

Frustré et énervé contre son dealer, Saïd a reculé de quelques pas tout en faisant semblant de partir. Il s’est saisi d’une grosse pierre et l’a frappé d’un coup au niveau de la tête. Le jeune homme a été évacué vers le service des urgences à l’hôpital Sidi Othmane, mais il a succombé à une hémorragie cérébrale.

La Cour a condamné le mis en cause à 10 ans de réclusion criminelle pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner.




>> À lire aussi: