France : Les étudiants étrangers vont devoir payer plus de 2 770€ par an

Annoncée par le premier ministre Edouard Philippe lundi dernier, la «Stratégie d’attractivité pour les étudiants internationaux» ne passera pas sans frapper de plein fouet les 40 000 Marocains étudiant en France chaque année, soit la plus grosse communauté d’étudiants étrangers en France.






Le droit d’étudier passe de 170 euros à 2 770 euros en licence. En master, les étudiants doivent payer près de 3 770 euros contre 243 euros actuellement alors que les frais de scolarité pour le doctorat passent aussi de 380 euros à 3 770 euros.

La directrice générale de l’Institut français du Maroc, Clélia Chevrier Kolačko a indiqué mercredi à Rabat que l’augmentation des frais de scolarité pour les étudiants étrangers en France permettra d’améliorer les conditions de leur accueil, 

«Il s’agit également de mieux répondre à la demande sur les formations universitaires en France, de financer davantage de bourses dont les bénéficiaires devront passer de 7.000 à 15.000, et d’appuyer la mobilité des universités françaises à l’étranger», a-t-elle expliqué au cours d’une rencontre avec les médias à l’ambassade de France.

Elle a dans ce contexte fait savoir qu’un fonds d’amorçage sera mis en place au profit des universités en vue de financer des projets destinés aux étudiants, notant que la politique des visas connaîtra des améliorations et que l’accès au logement ainsi qu’aux cours de langues étrangères sera facilité.

Qualifiant de « raisonnables » les frais d’étude par rapport à d’autres destinations phares des étudiants internationaux, Mme Kolačko a affirmé que le budget de l’État continue de supporter les deux tiers du coût de formation d’un étudiant étranger dans l’Hexagone.




>> À lire aussi: