La Princesse Astrid de Belgique en visite au Maroc

La Princesse Astrid, représentante du roi des Belges, présidera une importante délégation d’officiels et d’hommes d’affaires dans le cadre d’une mission économique belge au Maroc, prévue du 25 au 30 novembre courant.




La princesse Astrid sera accompagnée lors cette mission par plusieurs ministres fédéraux et régionaux et quelque 400 opérateurs économiques belges représentant 251 sociétés. «Un nombre de décideurs inégalé jusqu’à présent pour ce type de mission qui confirme tout l’intérêt de la Belgique pour le Maroc», a déclaré l’ambassadeur belge au Maroc, Marc Trenteseau, lors d’une conférence de presse, dédiée à cet événement.

Cinq ministres fédéraux et régionaux et un grand nombre d’hommes d’affaires belges représentant différents secteurs économiques notamment de la Chimie, des énergies renouvelables, des transports et la logistique, et de la santé effectueront ainsi le déplacement au Maroc, où ils auront d’intenses activités à Casablanca, Rabat et Tanger, a-t-il précisé.

Malgré une l’évolution constatée ces dernières années, les échanges commerciaux bilatéraux sont en deçà des potentialités économiques des deux pays, a-t-il fait observer, rappelant qu’en 2017 les exportations belges à destination du Maroc ont atteint une valeur de près 890 millions euros contre près de 333 millions euros pour les importations.

Cette mission, qui a pour principal objectif d’insuffler une nouvelles dynamique aux relations économiques des deux pays, est organisée par le Ministère belge des affaires étrangères (SPFAE) et l’Agence du Commerce extérieur (ACE) en étroite collaboration avec les services régionaux: Brussels Invest & Export (hub.brussels), Flanders Investment & Trade (FIT) et l’Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements (AWEX), a-t-il dit.

Outre l’ambassadeur, cette conférence a été animée par Mieke Pynmaert, représentante économique de la Flandre, Takis Kakayannis, conseiller économique et commercial Wallonie et Bruxelles, Anne Vandarmel, et Fabienne L’Hoost, directeur général de l’Agence du Commerce extérieur, qui se sont félicités de l’organisation de cette mission. Elle est de nature «à changer complètement les rapports économiques entre les deux pays», rappelant le haut niveau de la délégation belge qui aura plusieurs entretiens avec des membres du gouvernement et des acteurs économiques marocains.

Ils ont, entre autres, relevé que l’économie marocaine a connu une profonde transformation au cours des vingt dernières années grâce à la libéralisation du marché, à la restructuration du système financier, au renforcement de l’État de droit et à l’amélioration des services publics. Évoquant l’évolution des échanges de marchandises de la Belgique avec le Maroc, les intervenants ont relevé une progression entre 2013 et 2017. Ainsi, les exportations belges sont passées de 803,1 millions euros en 2013 à 889,7 euros en 2017, alors que les importations ont atteint respectivement 766,7 millions euros et 332,8 millions euros.

Au terme des 6 premiers mois 2018, les exportations belges vers les Maroc se sont chiffrés à 439,3 millions euros, soit plus 2,2% par rapport à la même période de 2017. Les importations, quant à elle, ont atteint 172 millions euros, soit une diminution de 6,6 par rapport à la même période de 2017. Outre la tenue de forum, séminaires et rencontres B2B, cet événement sera marqué par la signature les deux parties d’une vingtaine d’accords dans divers secteurs.




>> À lire aussi: