Colère royale: Le directeur de l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat limogé

Le directeur de l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat a été limogé suite au retard de l’expédition de l’aide médicale attendue à l’hôpital de campagne médico-chirurgical «Azzahra» géré, dans la bande de Gaza, par les Forces armées royales.




Selon le quotidien Assabah qui cite une source autorisée, c’est la colère royale qui aurait entraîné, le limogeage du directeur de l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat, qui a été remplacé par un Général.

Suite au refus par des responsables d’un entrepôt de Casablanca de livrer le matériel médical réclamé par l’hôpital militaire, du fait qu’ils n’avaient pas reçu de demande écrite dûment approuvée par le Colonel major, les personnes chargées de cette livraison ont prévenu le cabinet royal.

Selon la même source, la responsabilité de cet incident appartient au directeur de l’hôpital. Ce dernier aurait « tardé à signaler aux responsables de l’entrepôt la nature du matériel médical demandé, notamment celui ayant trait aux maladies cardiovasculaires ».

Le nouveau directeur de l’hôpital militaire a pu rattraper ce retard en expédiant le matériel de l’entrepôt vers Gaza, avec l’aide d’autres services casablancais.




>> À lire aussi: