(Enregistrement audio) L’entraîneur de l’AS FAR, M’hamed Fakhir menacé de mort

Suite à la diffusion d’un enregistrement audio attribué à Youssef Kaddioui, dans lequel il accuse Mhammed Fakhir de « clientélisme et de corruption », le coach des militaires a été menacé de mort par une partie des supporters.



« Il s’est avéré que tu es un traître. Fakhir, ta démission ou prépare ta tombe », ont scandé les supporters de l’AS FAR lors du match en Botola contre l’Ittihad de Tanger.

La semaine dernière, dans un enregistrement audio, Youssef Kaddioui a porté de graves accusations à l’encontre de l’entraîneur du club, M’hamed Fakhir. Dans un échange téléphonique entre un supporter et Kaddioui, ce dernier cogne sur l’ancien entraîneur du Raja qu’il a qualifié de « businessman ».





Après chaque fin de match il (Fakhir) refuse de dire que l’équipe manque de travail. Il dit que l’équipe n’est pas homogène , l’AS FAR s’entraîne depuis le mois 8 et n’ont toujours pas trouvé leur homogénéité ? Pourquoi il a changé de tactique dans l’un de ses matchs ? Parce que tout simplement la tactique de Fakhir repose sur Mouaâoui, qui dans son contrat, on stipule qu’il doit jouer un certain nombre de match, pour que (Fakhir) reçoit 400 000 dirhams (…) j’ai parlé à Fakhir durant l’été et je lui est proposé de recruter certains joueurs mais il a refusé, parce qu’il veut prendre des joueurs qui vont lui permettre de gagner une commission”, aurait confié Youssef Kaddioui.

“Un autre exemple, Moussaoui a joué son premier en Coupe du trône puis il (Fakhir) l’a écarté pendant trois matchs, parce que le joueur a refusé de lui donner de l’argent et quand il a cédé aux exigences de Fakhir, ce dernier a décidé de le titulariser (..) L’entraîneur des gardiens, Mustapha Chadli se charge lui-même de prendre les sommes d’argents données par les joueurs » ajoute t-il.

Le club militaire a d’ailleurs ouvert une enquête à ce sujet. La direction du club a décidé de laisser au repos Kaddioui jusqu’à la fin de son investigation.

Dans une déclaration à la radio ce matin, Mhammed Fakhir a réagit. Il va attendre la confirmation de l’authenticité de l’enregistrement avant de juger, “s’il s’avère que l’audio n’est pas fabriqué, je vais recourir à la justice”, précise le coach du club militaire.




>> À lire aussi: