Les AREF chargées de fixer leurs propres horaires scolaires en fonction des spécificités de chaque région





Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé avoir confié aux Académies régionales d’éducation et de formation (AREF) le soin de fixer leurs propres horaires en fonction des spécificités de chaque région.

Dans une circulaire rendue publique vendredi, le ministère invite les directeurs des académies et les directeurs provinciaux à prendre sans délai les mesures nécessaires en vue d’appliquer les nouveaux horaires à compter de lundi prochain (12 novembre).

Pour ce faire, ce département appelle à coordonner avec les walis en vue d’harmoniser la circulaire 157-18 relative à l’horaire scolaire après le maintien de l’heure GMT+1 dans l’optique de trouver les formules appropriées pour l’application de cet horaire, en fonction des spécificités spatiales de chaque région et dans le respect du temps scolaire.

Selon la même source, cette nouvelle disposition fait suite aux rencontres tenues avec les différents partenaires, notamment les associations des parents d’élèves, les syndicats les plus représentatifs et les représentants du secteur privé. Les rencontres organisées les 7 et 8 novembre au niveau des régions sous l’égide des walis, gouverneurs et directeurs des AREF ont souligné la nécessité d’adopter des horaires scolaires prenant en considération les spécificités de chaque région et garantissant le déroulement normal des études.




>> À lire aussi: