El Jadida: 8 ans de réclusion criminelle pour un pédophile maître chanteur

Un trentenaire a été condamné à 8 ans de réclusion criminelle par la chambre criminelle près de la Cour d’appel d’El Jadida pour attentat à la pudeur sur un mineur, vol et chantage



 
Les faits se sont passés dans la région de Sidi Bouzid, située à cinq kilomètres de la ville d’El Jadida. Le mis en cause a repéré deux mineurs, âgés d’à peine dix ans et a demandé à l’un de partir sur un ton menaçant et en lui disant « de garder le secret ». L’enfant se retrouve seul entre les mains du pédophile qui l’a conduit à proximité de l’autoroute. L’homme a ensuite dénudé l’enfant avant de lui ligoter les mains et les pieds et d’abuser de lui. Avant de le laisser partir, le mis en cause a pris une photo de sa victime nue, le menaçant de la divulguer sur les réseaux sociaux s’il ne lui donnait pas 600 dirhams. Terrifié, l’enfant rentre chez lui et vole la somme dans les poches du pantalon de son père. Mais le pédophile a continué à le faire chanter. Mais le père s’est rendu compte de la disparition de son argent et l’enfant a  finalement tout avoué.

Une plainte a été déposée auprès des gendarmes de Sidi Bouzid et le mis en cause a vite été arrêté.

Poursuivi pour attentat à la pudeur sur un mineur, vol et chantage devant la Cour, le pédophile nie toutes les accusations, malgré les témoignages accablants de la victime et de l’écolier qui l’accompagnait. Pire encore, le mis en cause prétend avoir surpris l’autre enfant en train d’abuser de la victime. Des assertions qui n’ont pas été prises en considération. Jugé coupable il a été condamné à 8 ans de réclusion criminelle.




>> À lire aussi: