Du nouveau sur l’affaire des femmes filmées dans un hammam à Casablanca





L’employée d’un hammam à la Gironde (Casablanca) qui a été surprise en train de filmer des femmes nues à leur insu, est passée aux aveux.

Selon le journal Al Ahdath Al Maghribia, l’employée remettait les vidéos à un autre employé, chargé de tenir la caisse et avec qui elle entretenait une relation intime. La police a retrouvé plus d’une dizaine de vidéo filmée dans cet établissement.

C’est une cliente qui a donné l’alerte, en remarquant le comportement étrange de l’employée. Ayant compris, ce qui se tramait, elle en a fait part à d’autres clientes qui ont encerclé la jeune femme au moment où d’autres ont vite fait de se rhabiller pour aller demander l’intervention de la police.

La police du district d’El Fida a donc arrêté l’employée et fermé momentanément l’établissement en question, en attendant la conclusion de l’enquête. 

Une course contre la montre est engagée, car la police craint de voir ces images servir à des fins criminelles, pour chantage, par exemple, contre les femmes nues apparaissant clairement sur certaines vidéos.




>> À lire aussi: