Taghazout : un agent du Makhzen tué suite à un lynchage





Un agent du makhzen a succombé à ses blessures causées par les coups des jeunes à Taghazout, au nord de la ville d’Agadir.

Le faits se sont déroulés, dimanche vers 2 h du matin. Un jeune homme des Forces auxiliaires, en tenue civile, accompagnés de deux filles et d’un collègue s’était garé boulevard La Marche Verte lorsqu’une foule de jeunes se jettent sur eux. Le conducteur a eu malheur de leur tenir tête, il a reçu plusieurs coups de poing et de pied au point qu’il perd connaissance. Il a succombé à ses blessures.

Selon la version des jeunes, la victime et ses amis avaient l’intention de se livrer à des actes sexuels. Ce qui explique pour leur part ce lynchage.

La version avancée par les victimes est bien différente, le conducteur se serait énervé quand les jeunes ont commencé à harceler les deux filles qui l’accompagnaient. Les jeunes l’auraient battu à mort.

Quatre jeunes ont été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet en vue d’élucider toutes les circonstances.





>> À lire aussi: