France : La paroisse de Gisors ouvre ses portes à des musulmans pour prier

Depuis quelques semaines, la petite communauté musulmane de Gisors est privée de sa mosquée.




Le pavillon qui servait de salle prière a en effet fait l’objet d’une fermeture administrative par le maire de Gisors, Alexandre Rassaërt, en raison d’un non-respect des normes de sécurité.

Prière du vendredi, distributions alimentaires, cours coraniques…

La paroisse de Gisors a accepté d’accueillir « leurs frères musulmans » pour une durée d’un mois. La trentaine de fidèles pourra effectuer la prière du vendredi ainsi que ses activités de distribution alimentaire et les activités d’enseignement religieux en arabe.

Une situation temporaire qui laisse un peu de répit au responsable de l’association Espoir à venir, Ahmed Chaaib, en charge du lieu de culte qui a déposé cet été une demande de permis de construire afin de réaliser les travaux de mise en conformité.




>> À lire aussi: