Prostitution: Une enseignante arrêtée pour avoir exploitée ses élèves

Une enseignante de Casablanca a été arrêté pour avoir prostituée ses élèves.





Selon le quotidien Assabah, la mise en cause a été déféré, mardi dernier, devant le procureur général près le tribunal de première instance de Aïn Sebaâ, qui a décidé de la poursuivre pour exploitation de mineures dans la prostitution et abus de pouvoir. L’enseignante a été placé en détention à la prison de Aïn Sebaâ.

À la suite de son arrestation, les familles des victimes se sont malheureusement rétractées, ils ont renoncé à poursuivre l’enseignante pour « éviter de nuire à la réputation de leurs filles et de leur épargner les confrontations embarrassantes lors d’audiences publiques au tribunal ». Seul le parent d’une lycéenne demande que justice soit faites.

L’enseignante recrutait ses victimes au sein de l’établissement scolaire dans lequel elle travaillait, elle leur délivrait les justificatifs pour leurs absences répétitives.

Les services de police continuent leur enquête pour retrouver les éventuels complices, dont les clients de l’enseignante, suite aux révélations d’une des victimes qui affirme avoir participé à « une fête bien arrosée » organisée par l’accusée à laquelle « ont assisté des inconnus de 30 à 40 ans qui ont eu des rapports sexuels avec les victimes, qu’ils avaient encouragées à la consommation d’alcool ».

Pour rappel, l’article 498 du Code la procédure pénale prévoit une peine d’emprisonnement d’un à cinq ans et une amende de cinq mille à un million de dirhams. L’infraction est considérée plus grave quand elle est commise à l’encontre d’un mineur de moins de dix-huit ans par, quelqu’un ayant une autorité sur lui.




>> À lire aussi: