Kénitra: le ministère de l’Education dément le scandale sexuel dans un lycée

Le ministère de l’Education nationale dément le scandale sexuel impliquant un professeur du lycée « La Marche Verte » suite à plusieurs articles publié par certains journaux et des sites électroniques.





Dans un communiqué, le ministère a démenti les informations de presse selon lesquelles un professeur aurait été arrêté au lycée « La Marche Verte » à Kénitra pour son implication dans un scandale sexuel avec plusieurs élèves de ce lycée.Le ministère de l’Education nationale, en coordination avec l’Académie régionale de l’Education et formation région Rabat-Salé-Kénitra a dépêchée une commission qui s’est rendue sur place.

« Les premiers éléments de l’enquête indiquent que le lycée « La Marche Verte » n’a aucun lien avec les articles parus dans la presse (…) Les photos diffusées par la presse nationale ne concernent aucune élève du lycée en question ni aucune autre à Kénitra » précise le communiqué.

Par ailleurs, le ministère de l’Education nationale précise dans son communiqué qu’aucune élève d’aucun lycée à Kénitra n’a porté plainte contre le professeur visé par ce présumé scandale sexuel.

Pour rappel, des articles de presse faisaient état de l’exploitation sexuelle de plusieurs élèves par un professeur sans que ce dernier ne soit inquiété ni par sa hiérarchie ni par la justice. Des photos et vidéos auraient été publiées sur les réseaux sociaux.



>> À lire aussi: