Huit membres d’un réseau criminel déférés devant le parquet de Casablanca

La Brigade de la police judiciaire de Mohammedia a déféré, mardi matin, devant le parquet près de la Cour d’appel de Casablanca huit individus pour liens présumés avec un réseau criminel s’activant dans le vol qualifié, le faux et usage de faux, le trafic de drogue et la protection de personnes recherchées, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).



Portant des masques empêchant leur identification et menus d’outils en fer pour forcer les verrous et d’armes blanches, les mis en cause utilisaient une voiture portant de fausses plaques d’immatriculation dans des opérations de vol visant des locaux résidentiels et commerciaux à Mohammedia, Casablanca, El Jadida, Had Soualem, Bouskoura et les zones rurales avoisinantes, précise la DGSN dans un communiqué.

Les investigations effectuées ont établi que les prévenus ont réussi à mener plusieurs opérations de vol suivant cette méthode criminelle, aux côtés du trafic de drogues et de psychotropes, ajoute la même source.

Les perquisitions ont permis de trouver deux voitures en leur possession, une de location et la deuxième déclarée volée à Casablanca, une moto, et plusieurs avoirs criminels, en l’occurrence une carte de recharge téléphonique, des marchandises, des produits alimentaires, une télévision, ainsi que des téléphones portables, qui ont été saisis avec d’autres équipements utilisés dans les opérations de vol, à savoir des gants, masques, sabres et des outils pour forcer les serrures.

Les huit mis en cause, quatre hommes et quatre femmes, ont fait l’objet d’une enquête judiciaire avant d’être déférés devant le parquet compétent, alors que les investigations se poursuivent pour appréhender les autres personnes liées à ce réseau criminel, selon la DGSN.




>> À lire aussi:




https://www.lepetitjournalmarocain.com/2018/10/16/condamne-pour-terrorisme-au-maroc-le-francais-thomas-gallay-extrade-vers-la-france/