Démenti sur les rumeurs attribuées à Nasser Bourita

Les déclarations attribuées au ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, et apparues dans un média arabophone (Al Massae) « sont sans fondement », ont affirmé, samedi, des sources autorisées au MAECI.

« Ces déclarations erronées sont citées par ledit média de manière non documentée, et seraient fallacieusement tirées d’une séance au Parlement qui s’est, de surcroît, tenue à huis clos et sans la présence d’aucun journaliste », ajoutent les mêmes sources, précisant qu’il est de règle que les déclarations de Bourita « soient faites de manière formelle, sourcée et vérifiable ».

De plus, note les mêmes sources, la position du Royaume du Maroc concernant le sujet abordé par ledit média est bien connue : en effet, « le Maroc a accueilli favorablement l’invitation qui lui a été adressée par l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général pour le Sahara marocain afin de prendre part à la table-ronde, prévue en décembre prochain à Genève ».

« La position du Maroc s’inscrit dans le cadre de l’appui à la dynamique lancée par le Secrétaire Général de l’ONU, et ce conformément aux Très Hautes Orientations Royales contenues dans le Discours Royal du 20 août 2018 à l’occasion du 65ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple », concluent les mêmes sources.




>> À lire aussi: