Disparition de Jamal Khashoggi: Erdogan demande de nouveau les images de surveillance du consulat





Le président turc Recep Tayyip Erdogan a de nouveau pressé Riyad de révéler des images de surveillance du consulat saoudien à Istanbul prouvant que le journaliste disparu Jamal Khashoggi en était bien sorti, avertissant que la Turquie ne « pouvait rester silencieuse », selon des propos publiés aujourd’hui.

« Est-il possible qu’il n’y ait pas de système de caméras dans un consulat ? (…) Si un oiseau vole, si un moustique en sort, leurs systèmes de caméras vont l’intercepter », a déclaré Erdogan, parlant aux journalistes à bord de l’avion qui le ramenait d’une visite à Budapest. « Ils ont les systèmes les plus avancés ». « Cet incident s’est déroulé dans notre pays. Nous ne pouvons rester silencieux à propos d’un tel incident », a-t-il ajouté, selon des propos rapportés par le quotidien Hürriyet.

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, critique du pouvoir de Ryad, n’a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre au consulat de son pays à Istanbul, où il s’était rendu pour des démarches administratives en vue de son prochain mariage avec une Turque.




>> À lire aussi: