Nouveau cas de kidnapping et viol collectif, deux individus arrêtés





Les éléments de la police judiciaire de Souk Sebt Oulad Nemma ont arrêté, mardi après-midi, deux individus pour leur implication présumée dans une affaire d’enlèvement sous la menace d’une arme blanche accompagné de viol.

Selon les premières informations de l’enquête, les deux individus appréhendés sont soupçonnés d’avoir intercepté une fille, avec l’aide d’une tierce personne, et de l’avoir enlevée puis violée sous la menace d’une arme blanche dans une région rurale du Douar Oulad Chetoui relevant de la commune de Oulad Nacer, précise la DGSN dans un communiqué.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue sur fond de l’enquête qui se déroule sous la supervision du parquet compétent, alors que les recherches et les investigations se poursuivent pour l’arrestation du troisième individu soupçonné d’être impliqué dans l’exécution de cet acte criminel, conclut la même source.

Cette affaire rappel l’histoire de Khadija, la  fille aux tatouages de 17 ans qui avaient était kidnappée dans la même région, puis séquestrée, violée, coupée à l’aide d’objets tranchants, brûlée et même tatouée par une douzaine d’hommes.




>> À lire aussi: