La Marocaine Karima El Mahroug serait l’une des trois victimes de Cristiano Ronaldo ?





Nouveau scandale pour Cristiano Ronaldo, une ancienne relation avec une Marocaine refait surface. L’attaquant de la Juventus Turin et du Portugal voit les accusations se multiplier contre lui jour après jour et les choses se compliquent pour lui.

Déjà accusé de viol par l’américaine Kathryn Mayorga, le quintuple ballon d’or pourrait faire face à d’autres accusations (au moins trois) selon le Daily Mail et The Sun.

La première autre victime aurait ainsi été agressée après une fête, la deuxième aurait été blessée par Cristiano Ronaldo tandis que la troisième serait déjà parvenue à un accord de silence avec l’ancien joueur du Real Madrid. Pour se défendre de ces multiples accusations, Cristiano Ronaldo se serait déjà entouré d’un avocat de renom aux États-Unis.

Le nom de Karima El Mahroug circule de plus en plus du côté des médias en Europe et tout indique qu’elle serait la mineure que Ronaldo aurait payée plus de 4.600 dollars afin d’avoir des relations sexuelles. L’incident aurait eu lieu en 2010 alors que la jeune femme n’avait que 17 ans.

Il faut savoir qu’en Italie, l’âge de consentement est fixé à 14 ans, mais il est interdit de payer une personne âgée de moins de 18 ans pour des services sexuels.




Karima El Mahroug, plus connue sous le surnom de Ruby, la mineure pour laquelle Ronaldo aurait payé afin d’avoir ses services sexuels est bien connue du public en Italie, car elle s’était retrouvée au cœur d’une controverse impliquant Silvio Berlusconi, dans le scandale dit de « bunga bunga ». L’ancien premier ministre d’Italie avait été aussi accusé d’avoir payé pour des services sexuels en 2010 alors que la jeune femme n’avait que 17 ans. L’acteur George Clooney, aussi faisait partie de la liste des 72 personnes accusées dans le scandale « Ruby ».

A l’époque, Cristiano Ronaldo a nié en bloc les propos de Ruby selon un communiqué publié hier sur le site Internet de son agent.

« Je ne connais pas cette jeune femme, je ne l’ai jamais rencontrée, pas plus que je n’ai eu de rendez-vous avec elle, s’est-il insurgé. Le 29 décembre 2009, en particulier, j’étais à Madrid à l’entraînement, comme je l’ai fait le jour suivant. En fait, entre décembre 2009 et juin 2010, je ne suis pas allé à Milan une seule fois, un fait qui peut être aisément prouvé. Je suis victime, encore une fois, d’informations fausses et sans valeur. »

Alors que l’athlète professionnel fait actuellement face à des allégations de viol et de diverses agressions,Ronaldo est suspecté d’avoir payé cette mineure afin d’avoir avec elle des relations sexuelles.




>> À lire aussi: