La DGAPR dément le contenu d’une vidéo sur la Prison de Taza véhiculée sur les réseaux sociaux





La direction de la prison locale de Taza a qualifié de « mensonges et fausses accusations » le contenu d’une vidéo véhiculée sur les réseaux sociaux, dans laquelle un ancien détenu prétend que les responsables dudit établissement « couvrent le trafic de substances prohibées » et « transgressent la loi ».

La même source affirme que « ces allégations ont pour but de se venger de la direction de cette administration pénitentiaire et de nuire à son image », précisant que « l’auteur de la vidéo est un détenu fraîchement sorti de prison, multirécidiviste, indiscipliné et déjà sanctionné pour son implication dans le trafic de substances prohibées à l’intérieur de la prison locale de Taza ».

La Direction assure, à ce propos, qu’elle ne tolérera pas de tels actes vindicatifs et qu’elle veillera à l’application stricte de la loi à l’encontre de l’ensemble des détenus sans exception.




>> À lire aussi: