Manifestation à Montréal contre le racisme et le nouveau gouvernement




Une manifestation contre le racisme et la politique que tente d’imposer le gouvernement de la Coalition Avenir Québec, a été organisée dimanche à Montréal.

Selon les organisateurs, la prise du pouvoir par un gouvernement caquiste représente un danger pour la société québécoise, déplorant la montée d’un discours xénophobe dans l’espace public.

Prévue depuis bien avant l’élection du 1er octobre, la manifestation a légèrement changé de cible à la suite du résultat du scrutin.

Plusieurs propositions de la CAQ, telles que l’abaissement du seuil d’immigration, le test des valeurs ou encore l’expulsion des personnes qui échouent au test de français, ont induit une peur non négligeable chez les personnes immigrantes, a affirmé Safa Chebbi, militante contre le racisme au sein de l’organisme Alternatives et porte-parole de l’événement.

Les organisateurs, qui plaident pour un Québec solidaire et inclusif, soulignent que les femmes voilées ont encore une fois été une cible de choix, en proposant des politiques qui leur interdiraient de travailler en tant qu’éducatrices notamment.

Une soixantaine d’organismes communautaires, d’associations, de syndicats, d’entreprises, de comités et autres groupes participent à cette manifestation, dont Solidarité sans frontières, le Centre des travailleurs immigrants, Voix juives indépendantes et Alternatives.




>> À lire aussi: