Espagne: Plus de 2000 saisonnières marocaines ne sont pas rentrées au Maroc

Au total, cette année, 15.000 saisonnières se sont rendus en Espagne, pour la cueillette de fraises, mais plusieurs d’entre elles ont choisi de ne pas rentrer au Maroc.





L’agence de presse espagnole EFE rapporte que les autorités locales ont évalué ce chiffre à 2.500, soit 17% des saisonnières. Et ce, malgré des conditions très exigeantes pour l’obtention du contrat, afin de dissuader la tentation de quitter leur pays et de rester en Espagne. Les candidates devait  « être des femme de moins de 40 ans, mariées et avoir des enfants de moins de 14 ans à sa charge ».

Plusieurs de ces femmes ont pris la fuite à peine arrivées à Algésiras, sans avoir travailler un seul jour, indique la même source.

Pour la Secrétaire d’Etat à la migration, Consuelo Rumí, la sélection faite cette année n’a pas été aussi rigoureuse que les années précédentes puisque que lors de la première vague de recrutement de saisonnières, 99% d’entre elles sont revenues au Maroc.




>> À lire aussi: