Ce que dit le rapport de Horst Köhler sur la question du Sahara

Le rapport du Secrétaire Général de l’ONU au Conseil de Sécurité sur le Sahara Marocain, a reconfirmé que la seule base du processus politique actuel mené par l’Envoyé Personnel Horst Köhler est la résolution 2414, adoptée le 27 avril 2018.

En effet, le rapport souligne que M. Köhler a poursuivi ses efforts de facilitation sur la base unique de la résolution 2414. Cette résolution, faut-il le rappeler, a réaffirmé que la finalité du processus onusien est de parvenir à « une solution politique, réaliste pragmatique et durable, qui repose sur le compromis ».




La même résolution avait réaffirmé les paramètres du processus politique, définis par le Conseil de Sécurité depuis 2007. Elle s’était, également, « félicitée des efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l’avant vers un règlement » de la question du Sahara, en l’occurrence, l’Initiative Marocaine d’Autonomie.

Le rapport du Secrétaire Général mentionne la revue indépendante dont la MINURSO a fait l’objet, en juin dernier. A cet égard, cette revue a clairement réaffirmé que la fonction principale de la MINURSO consiste en la supervision du cessez-le-feu, contribuant, ainsi, à la stabilité régionale.

Ce qui est certain, c’est que les autres parties ont essuyé un nouveau revers car les plans caducs et inapplicables, auxquels ils s’attachent toujours, notamment le référendum, sont une nouvelle fois enterrées définitivement.




>> À lire aussi: