(Vidéo) Amende record pour le club de Tétouan après avoir sifflé l’hymne national

Le club du Moghreb de Tétouan a été sanctionné d’un match à huis clos, assortie d’une amende de 50.000 DH pour « les actes commis » par certains de ses supporters pendant et après le match qui a opposé le club au Kawkab de Marrakech.

La Fédération Royale marocaine de football qui s’est réunie le 1er octobre, deux jours après cette rencontre au stade Saniet R’mel a déclaré dans un communiqué que « suite aux jets de projectiles qui ont provoqué la blessure d’un joueur et l’interruption de la rencontre, en plus du fait de brandir et de scander des slogans qui n’ont rien à voir avec le sport, la commission a décidé de sanctionner le Moghreb de Tétouan qui disputera une rencontre sans son public. Le club devra aussi s’acquitter d’une amende de 50.000 Dhs ».

Au début du match, l’hymne national marocain avait été sifflé pour protester contre la mort de la jeune Hayat après des tirs de la Marine royale sur un Go-fast. Une partie des supporters  des Colombes Blanches avaient également brisé des vitres de voitures, détruit du mobilier urbain en plein centre de la ville de Tétouan.




 



>> À lire aussi: