Affaire du « Go fast »: Sept personnes dont deux Espagnols bientôt jugées à Tétouan

Deux citoyens espagnols et cinq marocains seront jugés prochainement à Tétouan après avoir été inculpé de «constitution de bande criminelle» et «traite d’êtres humains» suite au drame qui a coûté la vie à Hayat Belqassem.

Les sept individus seraient impliqués dans l’incident de mardi dernier. Trois personnes ont été blessées alors que la jeune Hayat Belqasem, a perdu la vie après avoir été touchée par des balles tirées par la Marine royale à Fnideq, le pilote ayant refusé de s’arrêter.

Six suspects, y compris le pilote du « Go fast », JMD, un citoyen espagnol, ont été présentés au juge d’instruction de la Cour d’appel de Tetouan vendredi dernier, qui a ordonné leur mise en détention dans l’attente d’un examen détaillé, tandis que le septième suspect a été placé en détention samedi, et mis à la disposition du juge.




Les accusations les plus graves qui pèsent sur JMD et quatre autres suspects ont été définies par le procureur comme la constitution des gangs criminels actifs régulièrement dans l’organisation de la migration illégale avec l’utilisation du transport motorisé».

À cela s’ajoute «la traite des êtres humains ayant entrainé la mort d’une personne et trois blessés».

Les deux autres accusés ont été inculpés pour « complicité » en tant que « médiateur » ou pour « participation » à ces crimes.

Parmi les accusés, il y aurait aussi une deuxième personne d’origine espagnol qui a un double nationalité et qui, à toutes fins utiles, est considéré comme marocain, bien que l’Espagne assure également une protection consulaire. On ne sait pas si parmi les sept accusés, il y a un passager de la canonnière qui a tiré ou des membres du gang arrêtés sur le terrain. Il n’y a toujours pas de date pour le procès contre les sept accusés, qui font face à de lourdes peines de prison.

Une enquête est en cours pour clarifier les circonstances du drame, la date du procès contre les sept accusés, qui font face à de lourdes peines de prison n’a pas encore été définie.




>> À lire aussi: