Le HCR dément les chiffres avancés par l’Algérie et le « polisario »

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a confirmé, dans un communiqué publié vendredi après-midi, que les chiffres officiels utilisés pour la planification de l’aide humanitaire pour les camps de Tindouf demeurent inchangés.




Le HCR souligne que ces estimations seront maintenues « jusqu’à ce que l’exercice d’un enregistrement en bonne et due forme soit conduit ».

De la sorte, le HCR dément les chiffres biaisés véhiculés durant les dernières semaines par l’Algérie et le « polisario » et réaffirme l’impératif de l’enregistrement et ce, conformément à son mandat et aux résolutions consécutives du Conseil de Sécurité depuis 2011.

Cette infirmation conforte, en outre, la position constante du Maroc appelant au recensement et à l’enregistrement des populations des camps de Tindouf.




>> À lire aussi: