Moulay Hicham réagit au décès de Hayat, blessée par les tirs de la Marine royale contre un « Go fast »

Le cousin de SM le Roi Mohammed VI, Moulay Hicham El Alaoui a réagit via un tweet sur la mort d’une jeune femme suite aux tirs de la Marine royale contre le « Go fast ». Selon lui, le drame qui s’est produit mardi dernier, est une « catastrophe » révélatrice d’une crise sociale.






« L’incident qui a coûté la vie à une femme Marocaine qui se trouvait parmi les candidats à l’immigration clandestine au large de M’diq-Fnideq est une nouvelle preuve de la crise sociale », déclare le prince rouge.

D’après lui, l’immigration clandestine de plusieurs Marocains est une autre forme de protestation contre les conditions de vie au royaume. « Nous assistons à un déplacement de la protestation qui passe de la terre vers la mer ».

Surpris de l’intervention de la Marine royale, Moulay Hicham a déclaré « La protection des frontières est un devoir national, et sans aucun doute, la Marine royale a respecté les lois en vigueur, mais (…) il n’y a jamais eu une telle intervention armée contre une embarcation clandestine ».

Pour rappel, une unité de la Marine Royale, mardi 26 septembre, a dû faire « usage de la force » sur un « Go fast » suspect après « des sommations d’usage ». Les tirs ont blessé 4 personnes, dont la jeune femme qui a succombé à ses blessures à l’hôpital. Agée de 23 ans, Hayat était étudiante en droit de Tétouan et issue d’un milieu très modeste. Elle avait choisi de quitter le Maroc pour subvenir à ses besoins et ceux de sa famille.

Le Pilote J.D.Q, un ressortissant espagnol impliqué dans 25 crimes, huit infractions et arrêté 16 fois par la police,  a été placé en garde à vue par les autorités marocaines.




>> À lire aussi: