15 jeunes Algériens seraient en prison au Maroc

Disparus il y a un an, 15 jeunes Algériens ont pris le large à bord d’une embarcation de fortune à partir de la plage El Kef «la falaise», à 2 km de Boumerdès rapporte le média algérien El Watan.

Leurs proches en sont convaincus qu’ils sont actuellement détenus dans une prison marocaine pour avoir tenté de rejoindre clandestinement l’Europe.

Les familles des 15 jeunes algériens portés disparus depuis un an se sont réunis à l’endroit même où ils ont pris le départ pour se remémorer ce triste souvenir.

Le frère de l’un des disparus a déclaré que « le téléphone de mon frère, Merah Ahmed, a sonné à maintes reprises, mais point de réponse. Malgré cela, on est rassurés et convaincus qu’il est en vie. Car s’il avait péri en mer, il serait injoignable sur son portable. On nous a dit qu’ils sont en prison au Maroc, mais on n’a pas pu confirmer cette information. Les autorités doivent nous aider pour connaître le sort de nos enfants ».




« On est allés partout, mais personne n’a bougé. On a exposé le problème aux services de la gendarmerie et au procureur de la République de Boumerdès. Ils n’ont rien pu faire. Si nos enfants ont fauté, qu’ils les ramènent pour les juger (…) Là-bas, ils ne seront pas jetés en prison comme ça », déplore le père de Lahyani Aziz (24 ans), un des jeunes disparus.

Aujourd’hui, les familles se concertent sur les démarches à entreprendre «en vue de les retrouver ou les revoir, quitte dans les cercueils», conclût la même source.

>> À lire aussi: