Dakhla – Aousserd: La Fondation Phosboucraa se mobilise pour la santé des femmes

Les provinces de Oued Eddahab et d’Aousserd accueillent, du 24 septembre au 3 octobre prochain, la campagne de dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus chez la femme, indique la Fondation Phosboucraa, initiatrice de cette action.




Plaçant le développement des femmes au cœur de ses priorités, et notamment par l’amélioration de leur état de santé, la Fondation mobilise, en collaboration avec plusieurs partenaires, une équipe médicale hautement spécialisée afin de dépister quelque 3.000 femmes dans les villes de Dakhla et Aousserd, précise la même source dans un communiqué.

L’objectif de la campagne est de sensibiliser et de dépister des femmes âgées de 40 à 69 ans du cancer du sein et du cancer du col utérin. Les patientes seront conseillés et orientées vers les centres d’oncologie les plus proches.

Ainsi à l’instar de l’étape de Laayoune et Boujdour, la campagne de dépistage débutera avec la formation de 25 prestataires de soins sur l’enseignement des actes pratiques de l’IVA et de la colposcopie.

Les deux jours de formation se dérouleront les 24 et 25 septembre 2018 au Centre Hospitalier Régional Hassan II d’Eddakhla et seront animées par des spécialistes formés dans le domaine.

Témoignant de l’impact de ses formations programmées en même temps que les campagnes de dépistage, Madame Belksir Fatma, infirmière à Laayoune et bénéficiaire de la formation, avait déclaré en juin 2018 « Grâce à cette formation nous sommes en mesure désormais de pouvoir procéder nous même au dépistage de cancer ».

En plus des journées de formation, l’étape Dakhla Aousserd programme le lancement d’une étude de recherche pour déterminer l’infection responsable du cancer utérin dans les régions du Sud.




Cette étude, première de son genre dans la région, va contribuer à déterminer les génotypes circulants de l’HPV (papillomavirus humain) les plus fréquents chez une population représentative des femmes des différentes régions du Royaume.

La population cible étant les femmes consentantes âgées de 25 à 65 ans participantes à la campagne de la province d’Eddakhla. Pour rappel, en 4 ans, 43 933 patients ont bénéficié du programme Santé de la Fondation Phosboucraa, 17 caravanes médicales ont été organisées et 5 646 Opérations chirurgicales ont été conduites gratuitement.

>> À lire aussi: